ericgranier-orthopedie.fr



Ligamentoplastie

ligamentoplastie

CHIRURGIE DU GENOU : La ligamentoplastie du genou


INTRODUCTION

Dès son installation en 199O le Dr Eric GRANIER réalise cette intervention sous arthroscopie.

Il a utilisé tout d’abord pour remplacer le ligament croisé antérieur rompu, le tiers moyen du tendon rotulien (intervention dite de KENNETH JONES) puis dès 1995 il utilise 2 tendons ischio-jambiers (intervention de DIDT).

DIDT est l’abréviation des 2 tendons ischio-jambiers, le droit interne et le demi tendineux, qui sont utilisés pour réaliser la greffe qui remplacera le ligament croisé antérieur.


L’INTERVENTION

Elle consiste à remplacer sous arthroscopie, le ligament croisé antérieur par une greffe tendineuse mise en lieu et place de l’ancien ligament à travers des tunnels trans-osseux et qui sera fixée par des vis résorbables.

Après une entorse grave du genou (craquements, douleurs, impotence fonctionnelle, dérobements et épanchement important immédiat…) et à cause de la rupture du ligament croisé antérieur, le malade se retrouve avec une instabilité, une insécurité et souvent des entorses à répétition du genou avec risque d’aggravation (ménisques, cartilages…).

L’intervention se déroule soit sous anesthésie générale soit sous rachianesthésie.

L’hospitalisation est de un à trois jours.

L’appui est immédiat, sans attelle, et parfois aidé par des cannes anglaises.

La rééducation est immédiate permettant de récupérer le tonus du quadriceps et la mobilité du genou.

La reprise du travail peut se faire entre 15 jours et 3 mois et ce en fonction de l’activité professionnelle.

En ce qui concerne la reprise du sport, le vélo et la piscine pourront être débutés à 3 semaines, le footing à 3 mois (dans l’axe et en terrain plat), les sports de pivot pourront être repris au 6ème mois, en ce qui concerne les sports de pivot et contact (rugby) ils pourront être repris au 7ème mois.


CONCLUSION

En cas d’entorse grave du genou (rupture complète du LCA) l’évolution se fera vers l’hyper-laxité, l’instabilité et l’arthrose, le LCA ne cicatrisant pas.

En cas d’atteinte isolée de ce ligament une intervention précoce permettra de retrouver un genou identique à l’état antérieur en quelques mois.

 

ligamentoplastie-sch-02