ericgranier-orthopedie.fr



Maladie de Dupuytren

dupuytren

CHIRURGIE DE LA MAIN : Maladie de Dupuytren


INTRODUCTION

Il s’agit d’une rétraction progressive se faisant sur plusieurs années de l’aponévrose palmaire moyenne de la main, ce qui est responsable d’une raideur en flexion d’un ou de plusieurs doigts pouvant survenir sur une ou sur les deux mains (parfois même au niveau des pieds – maladie de LEDERHOSE).

Cette maladie est parfois familliale (héréditaire), souvent on ne retrouve aucune cause responsable de cette rétraction.

Elle apparait relativement tard dans la vie (la cinquantaine) et est très gênante pour la préhension des objets et parfois même douloureuse avec des nodules.


TECHNIQUE CHIRURGICALE

Se réalise sous anesthésie locale avec tranquillisants (neurolept), parfois sous anesthésie du membre supérieur (bloc nerveux axillaire) et parfois même sous anesthésie générale.

L’intervention se déroule au décours d’une hospitalisation de jour (ambulatoire) et sous garrot afin d’éviter lors des saignements de léser les nerfs collatéraux qui sont souvent prisonniers de cette fibrose.

L’intervention consiste à exciser (enlever) soigneusement cette aponévrose rétractée ainsi que les nodules, en veillant à ne pas léser les nerfs et les tendons sous jacents.

En cas d’atteinte grave, les doigts étant fixés dans la paume de la main, on ne peut redonner une extension complète des doigts mais une extension fonctionnelle pourra être obtenue.

Dans les suites, des pansements seront réalisés à domicile par un infirmier tous les 2 jours ainsi qu’une rééducation quotidienne seront nécessaires.

La récupération se fait en 3 semaines à 2 mois en fonction de l’importance de l’atteinte initiale, de l’âge du patient et du nombre de doigts atteints.